Histoire

 

Créé en 1939 par Simon et Suzanne BACARISSE
pour faciliter et promouvoir le sport féminin à Pau et tout particulièrement le Basket Ball,
Pyrénéa Sports a vite évolué vers le développement des sports de montagne
pour devenir maintenant un club de montagne de plus de 500 membres.

On rappellera pour mémoire,
la finale de 1ère division nationale de basket féminin disputée en 1946 par l’équipe de Pyrénéa
menée par A.M. OUF, capitaine de l’équipe de France d’alors,
ou les membres de l’équipe de ski alpin compétition de niveau national
comme Gilbert ARRIPE ou plus tard Joëlle COUTELLIER.

Parmi nos « montagnards » quelques noms peuvent être rattachés à l’alpinisme de difficulté comme
Marcel JOLLY dit BEROY, Marc ARNAUTOU
ou encore  Marcel BERNOS et Charlie LAPORTE.
A leur actif la 1ère Haute route d’hiver des Pyrénées en 1952 du Somport à Luchon,
le 1er parcours intégral en hiver de la HRP du Canigou au Pic d’Anie en 1966.
Pour « BEROY »,l’ouverture de la voie Jolly à la pointe Jean Santé (Ossau)
en compagnie de Paul Limargue, Jean et Marc Arnautou.

Marcel JOLLY participa à deux expéditions en Himalaya avec les André BRIVE,  BOURG,
Pierre DOASSANS, Roger DUCASSE, Nicole et Lucien HONNILH, Marcel et Jacqueline BER,
l’une en 1971 pour le Pic de Thinigaon (6200m région Annapurna)
l’autre en 1973 pour le Pic Merala (6250m région Everest).
Lucien HONNILH retournera deux fois encore en Himalaya
comme médecin des expéditions au Baltoro et au Manaslu.

Pour autant, l’histoire de Pyrénéa ne se résume pas aux « exploits » de quelques uns
mais elle est parsemée d’initiatives pour faciliter l’accès pour tous
à la pratique de la natation, du ski ou de la montagne.

Après avoir initié un grand nombre de pyrénéens et de palois
au basket, à la natation, au patinage, au tennis, au canotage, à la gymnastique
au ski de piste, au ski de fond, à l’escrime,
Pyrénéa s’est recentré sur les sports de montagne avec
Randonnées Pédestres
Ski Alpin et Snow loisirs et compétition
Alpinisme et Ski de montagne
Escalade

 

  • La tradition d’un club d’initiation avec la possibilité de la découverte de l’alpinisme et du ski de rando s’est renforcée avec la création d’une école d’escalade encadrée par un BE escalade depuis 2004.
  • La tradition d’un club de loisirs continue avec la pérénité des samedis à la neige pour enfants et adultes, les randonnées pédestres et raquettes, les séjours hiver et été, les sorties ski de rando tout niveau, les we escalade.
  • La tradition d’un club de compétition se poursuit avec une équipe de ski alpin et une section escalade dont l’élite tutoie les meilleurs français.
  • La tradition d’un club organisateur de manifestations telles que La Pyrénéa triathlon toujours d’actualité, La Ronde du Sanctus ou La Jeanpierratour et le Raid Bacarisse appartenant au passé, ne tarie pas avec l’organisation des Championnats de France d’escalade de difficulté en 2008, une étape de la Coupe d’Europe d’Escalade Jeunes en 2011 et les championnats de France d’escalade en 2016.

 

pyrenea_logoancienrond

1941 : premier camp de montagne au Lac d’Ayous
1945 : première course Pyrénéa de descente à Gourette
1947 : première piscine du Coy
1959 : refuge de Bious Artigue
1959 : premier barraquement à Gourette pour accueillir les 250 jeunes des jeudis à la neige
1959 : la Sodex à Gourette avec le télénacelle et deux téléskis
1961 : téléskis du Tremplin
1967 : le nouveau chalet de Gourette
1973 : création d’une section escrime – jusqu’en 2006
1976 : agrandissement du chalet de Gourette
1980 : installation du club au Hédas
1984 : première Jeanpierratour
1985 : première Pyrénéa Triathlon
2000 : le raid Bacarisse
2002 : la ronde du Sanctus
2008 : organisation des championnats de France d’escalade à Pau
2011 : organisation d’une étape de la Coupe d’Europe d’Escalade Jeunes
2011 : création de la première compétition de vitesse escalade dans le Sud-Ouest
2016 : la Pyrénéa Triathlon fête ses 30 ans
2016 : organisation des Championnats de France d’escalade de difficulté à  Pau